Que peut-on faire avec un drone ?

+
Les drones nous offrent de multiples possibilités jusque là impossibles avec les aéronefs classiques (avions, hélicoptères, ULM). Grâce aux drones, nous pouvons obtenir des images au ras du sol, frôler les édifices, obtenir des travellings et suivis de personnes, des panoramiques à 360 degrés et les vols en intérieur sont même possibles !

Cependant une règlementation est en vigueur pour assurer la sécurité des personnes qui se trouvent à proximité des Drones. La règlementation protège aussi les biens et les animaux qui peuvent se trouver au sol. Enfin, l’utilisation des drones est strictement encadrée pour éviter toutes perturbations du trafic aérien et risques de collisions avec les autres aéronefs.

Particuliers, collectivités, entreprises, voici ce qu’un prestataire Drone peut faire et ne peut pas faire :

Le vol du drone est encadré très précisément en termes de hauteur et de distances. Un drone ne peut voler à plus de 150 mètres de hauteur, au delà, il entre dans les espaces aériens réservés aux vols habités. Le télé-pilote doit également toujours garder son appareil en vue directe (sauf dans certains cas précis), c’est pourquoi une distance maximale de 100 mètres entre lui et le drone est à respecter. Par contre, il n’existe pas de hauteur minimale à respecter, un drone peut donc faire des images dès les premiers centimètres du sol. Vous l’avez compris le télé-pilote doit donc toujours garder un œil sur ses instruments pour respecter les distances légales.

De plus, pour assurer la sécurité des personnes au sol, un drone ne peut se trouver à moins de 30 mètres de distance horizontale de tout individus. Pour être certain que personne ne soit en danger, un périmètre de sécurité doit obligatoirement être mis en place au sol par votre exploitant. Ce périmètre délimite la zone de décollage mais aussi la zone d’évolution du drone. Il est interdit de survoler une foule, peu importe la hauteur.

Pour les besoins de l’Image, il est possible de réduire cette distance et de s’approcher des personnes. Cela concerne uniquement les individus en lien direct avec les prises de vues (acteurs, figurants par exemple). Dans ce cas, une procédure doit être respectée : Le prestataire du drone doit en amont informer les personnes qui se trouveront à moins de 30 mètres des procédures à suivre en cas de problème. Une fois cette information passée, un document indiquant avoir été informé des risques et des procédures de sécurité à suivre doit être accepté et signé par les participants. Les vols peuvent alors commencer.

L’utilisation des drones par les professionnels est très encadrée, c’est ce qui permet le respect des règles de sécurité et assure la tranquillité et la sécurité de chacun. En tant que donneurs d’ordres, veillez bien à ce que toutes ces dispositions soient respectées. Bons vols à tous !

Laisser un commentaire